Monique Gachot, Magnétiseur à Marseille
4 rue Maréchal Fayolle, 13004 Marseille
Disponible de 9h à 19h30
Access Bars Témoignage d'une formatrice spécialisée ,Témoignage d'une infirmière sur la page témoignage du site
Magnétiseur à Marseille Guérisseur Barreur de Feu Marseille ou à distance Access Bars Marseille
 
Monique Gachot, Magnétiseur à Marseille
 
Disponible de 9h à 19h30
 
4 rue Maréchal Fayolle, 13004 Marseille
Access Bars Témoignage d'une formatrice spécialisée ,Témoignage d'une infirmière sur la page témoignage du site
Magnétiseur à Marseille Guérisseur Barreur de Feu Marseille ou à distance Access Bars Marseille

decouvrir les bouches du rhone

Où est-ce situé ? Comment y accéder ?

Les Bouches du Rhône est un département situé dans le sud de la France sur la côte Méditerranéenne entre Nice et Montpellier. Sa sous-préfecture est Marseille. Visiter la France est plus pratique en voiture, si le but est de visiter les petits villages et leurs campagnes. Bien que pour atteindre la ville de Marseille, une ligne directe existe depuis Paris, qui se fait en moins de 3h. Le bus est également possible avec environ 12h de trajet depuis Paris. Il est possible de voyager en bus pour rejoindre différentes destinations dans le département lui-même. L'avion est aussi une autre possibilité pour rejoindre la cité phocéenne. D’autres villes bien connues sont à ne pas manquer dans le département des Bouches du Rhône, comme Aix-en-Provence ou encore Arles. Ce département a été en partie, l’inspiration du célèbre peinte Vincent Van Gogh pour notamment «les tournesols». Les curieux découvriront les joies de la pétanque, ce sport de rue qui anime les journées ensoleillées.

Que faire sur la côte ?

Comme beaucoup de côtes françaises, celle des Bouches du Rhône, offre un spectacle merveilleux et Marseille est sur le chemin. Marseille, ville connue mondialement pour son port et son histoire, est une destination incontournable de la région. C’est un peu comme voyager en France sans passer par Paris. Marseille est une ville qui regorge d’aventures. Les calanques de Marseille sont des petites criques plus ou moins sauvages entre Marseille et Cassis qui méritent la randonnée. En effet, pour accéder à ses calanques, cela demande jusqu’à quelques kilomètres de marche parfois, dans un terrain rocailleux et abruptes. Certaines sont connues des touristes et donc surpeuplées et d’autres sont accessibles uniquement par la mer en bateau. Il est évidemment plus agréable de les visiter lorsqu’il fait beau. Les Savonneries de Marseille sont très demandées, et certaines sont possible de visiter, comme celle de la Licorne ou encore la Savonnerie du Midi. Tout pour découvrir la fabrication du fameux savon de Marseille, mondialement commercialisé. Marseille ville historique est emplie d’anciens bâtiments, comme le palais Longchamps, datant du 19e siècle. L’accès au du parc du palais est gratuit. En restant dans le domaine des châteaux, celui d’If est encore plus ancien. Il date du 16e siècle et a été une prison pendant quatre siècles, jusque en 1914. Pour y accéder, il faudra prendre une navette car cette ancienne prison est sur une île au large de la Marseille
En restant sur le côté sauvage des Bouches du Rhône, il y a la Camargue, connue pour ses chevaux sauvages ou encore pour ses marais abritant des centaines d’espèces d’oiseaux. Le parc régional de Camargue, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, peut être visité à plusieurs endroits. Les randonneurs et amoureux de la nature ne devraient pas s’y ennuyer. C’est à environ une heure et demie de Marseille en voiture. 
A l’opposé, il y La Ciota, une autre ville sur la côte située à environ 25km de Marseille. C’est une ville balnéaire. Pour ceux qui n’aimeraient pas les galais, sa plage (artificielle) est faite de sable.

Que faire dans les terres ?

Les champs de Lavande, cette bonne odeur accompagnée du chant des cigales c’est bien ici en Provence, et il est possible de les visiter. Instagram d’accord mais à conditions de respecter la nature, qui aujourd’hui souffre de cette nouvelle forme de tourisme des réseaux sociaux. Les touristes, en effet, sont prêts à piétiner les plants pour réussir leurs photos, et cela a le don d’agacer les agriculteurs de la région. Ces champs sont situés près d’Aix-en-Provence, une ville agréable pour flâner, et arpenter par exemple le cours Mirabeau avec ses magasins, ses spectacles de rues, ses fontaines, ses cafés, ou bien le musée du Calisson pour les plus gourmands.
Arles est une autre grande ville du département et à 5km au nord, l’abbaye de Montmajour est possible de visiter. Cette bâtisse dont les débuts datent du 10e siècle, fut terminée au 18e siècle. L’amphithéâtre à Arles même, mérite le détour et transportera les plus curieux à l’époque romaine.

Qu’est-ce que cela dit culinairement parlant ?

Parler d’une région de France sans savoir ce qu’elle a à offrir en termes culinaires serait une faute de goût impardonnable. 
Il faut avoir les papilles préparées car, dans les Bouches du Rhône, les spécialités sont nombreuses. Le menu commence forcément par l’apéritif, qui peut commencer relativement tôt dans l'après-midi. Cela pourrait être de petits toasts agrémentés de tapenade, cette pâte à tartiner faite d’olive noire écrasées et d’huile d’olive, et pour se rafraîchir, un verre de pastis. Le pastis est l’apéritif de la région, il est à base d’anis et se boit avec ou sans eau, avec ou sans sirop. Ensuite, la bouillabaisse , ce plat typique de Marseille, mêlant poisson, légumes, huile d’olive et ail. Tous les ingrédients de la côte réunis dans une même assiette. Ensuite l’aïoli, ce condiment qui ressemblerait un peu à la mayonnaise en termes de texture, est une émulsion d’huile d’olive et d’ail, qui se marie très bien avec le poisson et les fruits de mer. Si le pastis, pour certains, peut accompagner tout le repas, d’autre préféreront un bon vin de la région. La terre est propice à la culture des vignes ici aussi ! La soupe au pistou, l’anchoïade, l’oursinade sont autant d’autres spécialités à découvrir. Le dessert peut être la dégustation de calissons, cette douceur sucrée à base d’amande et de fruits (orange et melon). Les croquants marseillais peuvent être une autre alternative sucrée.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.