RUE DU BAC PARIS

NOTRE-DAME DE LA MÉDAILLE MIRACULEUSE EN PLEIN PARIS RUE DU BAC  

 

Méconnue des Parisiens, Notre-Dame de la Médaille miraculeuse, le sanctuaire de la rue du Bac, voit affluer chaque jour des milliers de pèlerins venus du monde entier pour se confier avec ferveur à la Vierge, apparue ici à Catherine Labouré en 1830

 

 

La Chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse est un très haut-lieu de pèlerinage, en plein Paris. Les pèlerinages s’y succèdent sans discontinuer, chaque jour, depuis que la Vierge Marie apparut en 1830 à Sainte Catherine Labouré, simple novice des Filles de la Charité- fondées par Sainte Louise de Mariac et Saint Vincent-de-Paul.

JPEG - 106.6 koSainte Catherine Labouré s’entretint ainsi trois fois avec la Sainte Vierge. Elle vit aussi le Christ présent dans l’Eucharistie, au-delà des apparences du pain. La Vierge Marie lui dit : « Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur. » La Sainte Vierge lui apparut tenant dans ses mains un globe doré surmonté d’une Croix élevée vers le Ciel ; Catherine entendit « Cette boule représente le monde entier, la France et chaque personne en particulier »

JPEG - 137.9 koUne autre fois, Catherine vit la Sainte Vierge et, de Ses mains, émanaient des rayons d’une luminosité extraordinaire ; la Sainte Vierge dit : « Ces rayons sont le symbole des grâces que je répands sur les personnes qui me les demandent ». Catherine vit alors se former autour de la Vierge Marie s’inscrire en cercle cette prière :

« O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». C’est alors qu’une voix se fit entendre : « Faites frapper une médaille sur ce modèle. Les personnes qui la porteront avec confiance recevront de grandes grâces »

 

Neuvaine à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse DSC03191Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons par cette neuvaine. (demander une grâce personnelle) Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications. Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes. Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité. Amen.